LE PARK | CONCOURS D’IDÉES D’URBANISME – LES ENTREPÔTS DIVIA | CHENÔVE (21)

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Le Grand Dijon + La Ville de Chenôve

ARCHITECTE URBANISTE : STUDIO MUSTARD

SITE : Entrepôts Divia à Chenôve (21)

TYPE DE MISSION : Concours

DATE : Janvier 2017

 

SCHEMA-LIAISON PAYSAGERE-EQUIPEMENTS

Liaison paysagère

LES ACTIONS

Aujourd’hui, c’est une méthodologie plus qu’un projet que nous vous proposons. Une façon de faire le projet urbain, de le définir, de façon à ce qu’il soit souple et évolutif.

Il définit des objectifs fondamentaux :

  • Créer du lien entre la zone DIVIA et les tissus existants, Inscrire ce nouveau quartier dans Chenôve
  • Conserver la mixité existante sur le site – périmètre élargi – et s’en servir comme moteur
  • Prolonger le Parc existant rue Germinal jusqu’aux terrains sportifs « Léo Lagrange » rue de Longvic pour créer une continuité écologique, un axe fort et structurant.
  • Développer une zone d’habitat totalement accepté par les riverains et en continuité du bâti existant
  • Soigner les franges existantes du site et les riverains.
  • Développer la notion d’URBANITÉ, au sens littéraire de « Politesseaffabilité que donne l’usage du monde »

Mais la façon d’atteindre ces objectifs n’est pas figée puisque tout point doit faire l’objet d’une réflexion commune. Elle n’est pas figée puisque le projet est à développer sur une temporalité encore inconnue, longue, pouvant s’étaler dans le temps sans que le projet devienne caduque.

Plus qu’un projet à la carte, risquant de perdre en cohérence, c’est une méthodologie de développement de projet que nous vous proposons : Le projet est constitué d’ACTIONS, décidées ensemble. Avec les habitants, avec la Ville de Chenôve, avec les citoyens concernés.

Une première série d’ACTIONS a été définie, issue de notre réflexion sur le site, son devenir, ses potentiels d’évolution. Ces ACTIONS explorent des pistes, de façon parfois très pragmatique (continuité écologique entre le Parc et les équipements sportifs à travers le site, ou l’implantation de logements), de façon plus ambitieuse (création d’une plateforme au-dessus des entrepôts Divia, restructuration du front de rue sur l’avenue Carraz), parfois à courte ou longue échéance (transformation, ou suppression des entrepôts Divia, densification des tissus). Cette première série devra  s’enrichir au fil des ateliers de co-conception.

Les ACTIONS définies aujourd’hui sont par exemple :

  • Constituer une Liaison écologique entre le PARC existant Rue Germinal et les équipements sportifs Léo Lagrange
  • Créer environ 200 logements sur le site DIVIA, proposant une offre variée d’individuel accolé, intermédiaire et petit collectif
  • Définir des zones possibles de densification ultérieur, sur le Parc par exemple, ou à proximité des logements Dijon-Habitat
  • Retourner le fonctionnement de l’entrepôt DIVIA (accès camion à l’arrière, desserte incendie à l’avant) et occuper le front de rue par un Play-Ground
  • Réinvestir à long terme l’entrepôt DIVIA, en faire un projet emblématique de reconversion type Belle de Mai à Marseille ou Projet Darwin à Bordeaux
  • Restructurer et densifier le front de l’Avenue Rolland Carraz et proposer de nouvelles surfaces commerciales, de nouvelles surfaces de bureaux

Toutes les actions ne sont pas retenues, pour une question de temporalité du projet, ou de piste jugée non pertinente pour l’instant. Le principe est là de tester, d’ouvrir la réflexion le plus largement possible.

Share Post :