ETUDE URBAINE, REHABILITATION ET DENSIFICATION D’UN ILÔT | CRAVANT (89)

Création de logements locatifs en réhabilitation et densification d’un coeur d’ilôt au centre du village.

CRA-Pano cour1

SCENARIO 2 :

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

 

SCENARIO 3 :

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

 

 

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

Microsoft Word - CRA-BOOKA3-02.doc

Cravant est un village moyenâgeux, marqué par la présence d’importants vestiges et de fortifications témoignant de son passé.
Le tissu du centre bourg est très dense, marqué par de nombreux passages et ruelles très étroites. Ce réseau est complété par une typologie de cœur d’ilots traversant.
A travers un bâti disparate, ces cheminements, faisant l’objet d’une revalorisation par la commune, offre des parcours insolites à travers le village et une perception très variée du village.
La typologie de cour ou d’ilot ouvert et elle aussi caractéristique, elle crée des transparences et aère un tissu très dense.
Le périmètre de l’opération comprend une partie d’un ilot situé entre la cour Balouze, la ruelle de l’Eglise et la rue Saint Martin. L’ensemble de bâtiments qu’il comprend sont caractéristiques des typologies présentent dans le village de Cravant : bâti mono-orienté en cœur d’ilots, bâti en porche, bâti bordant rue et ruelle (rue Saint Martin et ruelle de l’Eglise).

L’objectif de l’opération est de créer du logement locatif en réhabilitation du bâti existant, afin de créer une offre d’appartement en location au cœur de Cravant, mais également pour revaloriser un bâti inoccupé voir à l’abandon en cœur de Bourg.
L’un des enjeux de l’opération est également d’ouvrir l’ilot, pour le rendre traversant mais également pour y faire pénétrer la lumière.
Le bâti « agglutiné » qui compose l’ilot est très dense et exigüe. Destiné initialement à l’habitat comme à des usages agricoles ou de garage, il doit devenir propice à la création de logements.

Share Post :