ECOQUARTIER VIA ROMANA | RENOVATION URBAINE | DIJON (21)

MAÎTRISE D’OUVRAGE : Grand Dijon Habitat

MOE : STUDIO MUSTARD + Mayot&Toussaint Paysagistes + Verdi VRD

SITE : Cité du Soleil à Dijon (21)

TYPE DE MISSION : Mission complète de MOE urbaine + coordination + suivi des projets

MONTANT : 2 050 000 € HT

DATE : Chantier en cours

PERFORMANCE : Écoquartier AEU

Perspective d’ensemble du site.

FINAL_OK

Plan de masse

__LACIE-2BIG_Public_STUDIOMUSTARD_1-DIJONHABITAT-SUNCITY_PLAN_DH

 

Coupe générale

DHS-coupeBB-01

 

Circulations : Voies, liaisons douces et trames vertes

__LACIE-2BIG_Public_STUDIOMUSTARD_1-DIJONHABITAT-SUNCITY_PLAN_DH

 

Ateliers de concertation

IMG_2320

 

IMG_1832_opt

 

P1330491_opt

 

IMG_1953

 

L’écoquartier «Via Romana», projet de rénovation urbaine de l’ancienne Cité du Soleil a pour objectif la requalification complète d’un quartier construit dans un contexte d’urgence, dans les années 1960.

Ancienne Cité très enclavé de 180 logements sociaux et 1 foyer d’accueil, il s’agit là de renouveler l’offre de logements comme l’image du quartier. Dans une logique de relogement, certains bâtiment sont réhabilités, d’autres déconstruits, et des lots sont confiés à des Architectes que nous suivrons pour la construction de logements neufs.

Le projet urbain VIA ROMANA, se constitue autour d’enjeux multiples :

– Un écoquartier ouvert aux quartiers environnants, relié, connecté. Un écoquartier attractif et traversé

– Un corridor écologique irrigant l’écoquartier, depuis l’allée piétonne existante des Erables Planes

– Des îlots mixtes, un jeu sur la rupture d’échelle entre collectif R+5 et habitats intermédiaires, en continuité du tissu urbain existant, très hétéroclite. Il s’agit ici de valoriser cette diversité de bâti.

– Des bâtiments existants réhabilités, valorisés, partie prenante de l’implantation bâtie retenue. Les bâtiments existants conservés sont au cœur du futur écoquartier.

– Des stationnements semi-enterrés, ventilés et éclairés naturellement, pour éviter le stationnement enterré, anxiogène, suivant les souhaits exprimés par les habitants lors de concertation.

– Un sol paysager en relief, merlons, creux et talus, reliant les différents niveaux des sols : rue, RDC et dalle jardin, stationnement en demi-niveau

– Une végétation libre, omniprésente, à l’assaut des extérieurs et des façades des bâtiments. Cette image de végétation luxuriante est un souhait des habitants, auxquels nous avons montré des opérations très “propres”, d’autres avec une végétation moins entretenue, plus libre.

– Un maillage de voies mixtes et venelles en continuité des parcours existants, espace de voies partagées, où les piétons et cycles sont prioritaires sur la voiture.

Des ateliers de concertation sont animés par Véronique Flurer et Vincent MAYOT. Dans un 1er temps, les habitants ont exprimé leurs attentes, leur vision, leurs habitudes. Ces réactions ont été motrices du projet urbain. Aujourd’hui la concertation continue lors d’Ateliers Urbains regroupant Architectes, Promoteurs, Aménageur, Urbanistes, Grand-Dijon, autour de l’élaboration des projets d’architecture de chaque lot.

Performance : écoquartier AEU, implantation bioclimatique du bâti, gestion alternative des EP, performance des bâtiments construits, réflexion sur des usages partagés, corridor Biologique irriguant le quartier.

Share Post :